Audio Abourayan « Ce que cache la haine de la Polygamie »


LIEN MP3 —–>  http://www12.zippyshare.com/v/31380353/file.html

 

 

mouton-noir

Publicités

Audio Abourayan « Amour de jeunesse, amour d’une vie.. »


 

MP3 ———> http://k003.kiwi6.com/hotlink/0hobh3qr4k/ws750288.mp3

 

Assalamaleykoum
Quand je poursuis mon analyse de la psychologie humaine, je découvre des choses assez intéressantes.

Parmis les différences hommes/femmes, il y’a la différence du fonctionnement du cœur.

Allah azzawajel, connait bien nos secrets et nos sentiments cachés.

Une femme doit se marier jeune, car plus elle retarde cette échéance, plus elle risque de vivre toute sa vie malheureuse.

Une femme s’attache à un homme dans la vie, elle ne peut pas donner son cœur facilement.
Voilà pourquoi, un homme risque d’être considéré toute sa vie comme un « mauvais », si par malheur il épouse une femme déjà marqué par un amour de jeunesse.

C’est important pour les femmes de comprendre qu’elles ne doivent jamais renoncer à un homme qui les à « marqué » sentimentalement.

Sinon, elles vont vivre un vrai calvaire, tout le restant de leur vie (Et le faire subir au pauvre homme qui suivra).

C’est pas leur faute, c’est Allah qui à voulu que ça se passe comme ça.

Donc, mon conseil à mes frères est le suivant.

Il faut essayé d’épouser une femme jeune, qui n’a pas trop de souvenirs et de « fantômes » du passé dans son cœur, afin qu’elle s’attache à vous de tout son être.

La femme ne pouvant pas être « polygame » (Comme un homme), elle doit s’assurer de trouver un homme le plus complet possible, qui arrivera à combler son cœur, afin qu’elle lui reste fidèle physiquement et sentimentalement.

C’est utopique de croire qu’on peut vivre toute une vie avec un être sans l’aimer profondément, tôt ou tard l’âme frustré va se rebeller et exiger l’amour.

Pourquoi autant de divorce de nos jours ?

Les jeunes se marient trop tard (après avoir vécus 4, 5 ou 6 amours déçus), donc le cœur est déjà abimé et marqué.

Alors à la fin, on fait un mariage de convenance, sans passion et sans convictions et on court droit au fiasco.

Nous ne sommes plus comme les générations d’avant, elles pouvaient supporter l’insupportable (Surtout les femmes). En assument des mariages forcés, sans rahma, sans tendresse, sans points en commun.

De nos jours, ce n’est plus possible, trop de tentations et de faiblesses. (La société nous pousse à rechercher la plénitude).

Il faut un niveau de foi très élevé pour résister à tout ça et l’islam nous pousse pas à vivre des amours « frustrant ».

En conclusion, je m’adresse à mes sœurs en leur disant ceci

« Quand votre cœur est convaincu, il faut foncer et se montrer très motivé avec votre entourage, sinon vous allez le payer très cher tout le reste de votre vie ».

Il faut évidemment consulter Allah, pour s’assurer que ce n’est pas que de la passion aveuglante, mais bien un amour profond et sincère.

Je le dis pour votre bien et celui de votre entourage (mari, enfants, famille)