Abourayan « Je réitère mon appel aux dons pour l’association « Au secours des opprimés » »


Assalamaleykoum

Je réitère mon appel aux dons pour l’association « Au secours des opprimés »

Nous nous sommes endettés, pour profiter du départ d’une ambulance (qui était en partance pour les camps de réfugiés à la frontière Turquie/Syrie).

Si chacun d’entre vous, pouvait faire un ordre permanent de 10 à 20 Euros par mois, ce serait l’idéal, Incha’Allah.

Je n’aime pas « mendier », mais sachez que c’est important…

POUR VOS DONS

NOM —>NOURA MALOUM (BELGIQUE)

COMPTE IBAN—-> BE57.3630.2723.7135

BIC—-> BBRUBEBB

Communication : « Au Secours des Opprimés »

P.S « Nous n’avons pas assez de dons pour officialiser notre association, à l’avenir peut être, Incha’Allah (Frais fixe de 200 à 300 Euros par mois pour avoir un statut officiel) »

 

MESSAGE AUX ENQUÊTEURS DE LA POLICE BELGE


MESSAGE AUX ENQUÊTEURS DE LA POLICE BELGE

Depuis 2010, je vis dans un climat d’oppression permanente.

J’ai perdus mes économies, j’ai été convoqué une dizaine de fois, ma famille à subit des dommages irrécupérables, je suis sans arrêt sur écoute (En ce moment, mon téléphone fait des doubles bip).

Que dois je faire pour vivre en paix ?

Depuis 2010, j’ai dû me débrouiller comme je pouvais pour rembourser mes dettes (Frais d’hôpitaux de mon fils, leasing voiture, remboursement d’aides reçus pour payer mon avocat,etc….)

D’ici quelques mois, je serais coupé du chômage, toutes mes tentatives pour me recycler (formations) ont été refusées car je suis « surqualifié » pour avoir le droit de participer.

Malgré mon engagement à éviter de fréquenter X ou Y, je suis sans arrêt suspectés de complicités, alors que je déclare publiquement mes divergences de vues avec certaines positions trop extrêmes.

Il est grand temps de prendre une décision définitive sur mon cas.

Soit il faut me condamner et me mettre en prison, soit il faut me laisser faire ma vie et me rendre mes biens.

J’ai des ex femmes et 5 enfants qui dépendent de moi, je ne peux pas assumer mes responsabilités dans ce climat de tension permanente.

J’ai contacté la ministre de l’Intérieur, pour lui exposer ma situation.

Elle ma répondu qu’un membre de son cabinet allait me contacter.

Des journalistes me contactent, pour exposer mon témoignage publiquement.

Je refuse de continuer à vivre, dans cette ambiance de tension omniprésente.

Alors, je le redis encore une fois, soit vous jugez que je suis dangereux et alors il faut venir m’arrêter ou alors il faut me laisser tourner la page.

Je ne peux plus continuer à vivre comme ça…..

Ma grand mère est en fin de vie en Italie, je n’ose même plus prendre un avion, de peur de me faire mal juger et arrêter sur un malentendu.

J’ai la conscience tranquille, je ne fais rien d’illégal et je ne vois pas pourquoi je dois me sentir sans cesse « montré du doigt ».

Je fais ce déballage publique, car je ne veux pas être le « bouc émissaire » parfait.

Inutile de me convoquer encore une fois, car je vous dirais ce qui est écris ci-dessus.

Je n’ai rien d’autre à rajouter, pour plus de détails, il faut contacter mon avocat Sébastien Courtois.

Texte Abourayan « Au nom de la vérité »


Au nom de la vérité, au nom de votre foi, au nom des milliers des morts en Algérie (Des années 90) et des morts en Egyptes (2013).

Vous êtes dans l’obligation de poser une question à vos prédicateurs.

Hani Ramadan, Tariq Ramadan, Hassan Iquioussen, Tariq Oubrou, Rachid Abou Houdeyfa, Yacoub Mahi, Nabil Ennasri,etc…..

La Question est la suivante

« Après les années noires en Algérie et le massacre des frères musulmans en Égypte, il semble que la démonstration est faite que même si les musulmans passent par « les urnes » et même si ils acceptent des compromis sur leur religion, les forces laïcs, militaires et occidentales ne l’accepteront jamais, même si ça passe par des « boucheries » à ciel ouvert.

Sachant cela, que reste t’il à faire pour ne pas vivre dans le mondialisme franc maçon à la solde du FMI et des valeurs paganique (Droit de l’homme, Mariage pour tous, code de loi humain) ?

Au final, les seuls qui restent debout pour tenir la bannière de l’islam sont ceux qu’on décrit comme « Salafiste Jihadiste », avez vous une alternative ?

Avez vous un projet ? Une stratégie ? Ou quelques pistes pour avancer ?

Nous n’allons pas enterrer 500.000 morts tous les 20 ans pour poursuivre l’expérience démocratique qui vous séduit tant, Sachez le ! « 

POSEZ LEUR CETTE QUESTION SI VOUS OSEZ !

 

Texte Abourayan « Ou est la place d’un Espadon ? »


Avant tu étais un petit poisson…

Tu as grandis, aujourd’hui tu un espadon adulte.

La baignoire qui te semblait très grande à l’époque, t’apparait comme très petite aujourd’hui.

Tous les autres petits poissons qui t’entourent, sont très heureux dans la baignoire.

Que vas tu faire ?

Te plaindre de la baignoire et des petits poissons ou te décider à plonger dans l’océan infini ?

 

Texte Abourayan « J’ai bientôt 40 ans…. »


karcher-logo

 

 

 

D’ici quelques semaines j’aurais 40 ans, incha’Allah.

Ce matin, je me suis réveillé avec une haine terrible dans le cœur.

Une atroce sensation d’être un castrat hypocrite.

J’ai décidé d’une manière ferme et irrévocable de rentrer en « guerre totale ».

En guerre contre quoi ? Contre qui ?

En guerre contre tous les parasites et les petits pharaons qui nous entoures.

Je ne veux plus jamais parlé des américains, des français ou des sionistes.

Je veux parler de Saida, Mustapha et Khadija.

Vous me faites vomir, je vous hais, je veux vous détruire.

Comment osez vous détruire cette ummah de l’intérieur.

Retenez bien ceci

« Le sang de nos martyrs monothéistes est plus important pour moi que votre honneur et votre réputation de m… »

Fini la retenue, fini le « politiquement correct », fini le Ahchouma.

Je vais vous « trainer dans la boue », jusqu’à votre repentir, incha’Allah.

Préparez vous mes sœurs, vous qui avez pris l’habitude de tenir votre brave « toutou » en laisse pour vos 4 caprices, je vous laisserais plus faire, incha’Allah.

Préparez vous mes frères, vous avez fuis vos responsabilités et vous avez vendus vos parties génitales pour 3 fois rien, je vais vous montrer du doigt et vous traumatiser sans pitié.

Tu veux pas devenir un mec ? tu veux pas assumer ton rôle de femme ? Alors tu vas ramasser.

Tu pourras m’insulter, me rabaisser, m’humilier en retour, je m’en tape…

Notre drame est interne et ce sera ma cible. Bidnillah.

Je veux changer de vie et vivre la dernière ligne droite avec panache et droiture.

Si il le faut, je sacrifierais femmes et enfants, mais je veux aller au bout du bout.

Ça te choque ? Ça te fais peur ?

Alors và rejoindre les faibles et les vendus.

Et crève en silence.

GET OUT OF THE WAY (Sors de mon chemin)

Sortez vos « Karcher » bon sang….

On nage dans le sang et les traitres….

On est encerclé par des matérialistes, qui veulent jouer les pieux.

Au lieu de rassembler des fonds pour les orphelins de Birmanie, on construit des cathédrales en terre de Kuffr.

Au lieu de faire notre devoir, on obéit au « doigt et à l’œil » à des petites garces, qui ont été éduquées comme des Miss Monde, alors qu’elles sont des handicapées mentale, arrogantes et impolies.

Vous en avez pas marre d’être des « paillassons » ?

Vous avez en avez pas marre de recevoir des ordres et des réprimandes de vos pharaons ?

Vous en avez pas marre d’être sur vos chaises de m…, à la terrasse de vos cafés ?

Rangez vos pipes à eau et vos rires gras.

Et devenez des hommes.

Dans l’état actuel des choses, vous êtes des rats et des chiens. Sans plus.

Moi ça m’étonne pas que la plupart des sœurs soient seules….

Vous êtes pas des mecs, vous méritez pas votre dose d’intimité et de bouffe.

Elles demandent à se retrouver en face de vrais hommes.

Elles en trouvent plus.

Divorcez 20 fois si il faut, mais soyez des hommes.

Laissez 50 enfants derrière vous si il le faut, mais soyez des hommes.

C’est pas en jouant la « femelle » qui vous gagnerez le respect des femmes.

Vous êtes juste, droit, honnête et elle vous crache dessus ?

Alors sortez de là, sans regret.

Les vrais hommes auront droit aux vrais femmes.

Allah n’est pas injuste.

Texte Abourayan « Tu n’es ni une machine, ni un ange.. »


 

La vie, les souffrances, les déceptions, les faiblesses t’ont poussé à commettre des péchés..

Mais tu reste dans mon cœur, car tu aime celui que j’aime..

Laisse les cœurs durs, ceux qui n’ont pas d’amour, te juger, te rabaisser…

Celui qui ta crée, n’attend que ton repentir sincère, il sait que tu n’es pas « fait de marbre » et que parfois tu cède.

Je t’aime mon frère, car tu es un homme…

Je comprend que tu n’es ni une machine, ni un ange….

Texte Abourayan « Le chemin vers la Porte »


 

Quand on prend chaque pièces du puzzle séparément, on comprend pas vraiment la gravité de la situation.

C’est une fois qu’on à une vue d’ensemble, qu’on réalise l’énormité de la chose….

Quel choc….!

On nous à arraché à nos campagnes, pour nous rassembler dans des tours de béton.

Telles des « poules en batteries », on rêve tous de rejoindre une grande ville et de trouver notre propre cage…(Appartement)

Ensuite, on va se battre pour faire notre place sur le marché de l’emploi…

On va passer 15 ans de nos vies derrière des bancs d’école, pour au final accepter de donner 10h par jour de nos vies, en échange de quelques billets en papier qui vont nous permettre de payer la location de notre cage et d’éduquer nos enfants dans leurs centres d’endoctrinement.

On sacrifie tout pour arriver à ce but..Nos familles, notre couple, nos libertés, notre indépendance, notre foi….

On se parle à travers des machines (portable), on se rencontre à travers un site appartenant à la CIA, nos enfants s’amusent à des jeux de guerre en ligne….

On ne se connait plus, on ne s’aime plus, on ne se regarde plus…

Trop intoxiqué par le monde des machines, qui à envahis nos vies de A à Z.

On regarde le monde se détruire, sans savoir quoi faire…

On s’échange des photos, des vidéos, des articles…Sans savoir le vrai du faux, le bien ou le mal…

Tout est mélangé, tout est confus.

On sait à l’intérieur de notre cœur, que quelque chose ne tourne pas rond…

Mais on ne sait pas comment répliquer et comment s’organiser pour retrouver notre libre arbitre…

On se s’en pris au piège, on ressent une tragédie à venir.

Telle une araignée, le système à bâtit autour de nous des toiles visibles et invisibles.

On souffre, on s’asphyxie, on est tracassé…

Pour oublier tout ça, on écoute de la musique, on boit trop, on s’injecte des drogues, on court derrière un paradis perdus..

Autour de nous, nous sommes encerclés d’aveugles et de sourds….

Qui peut entendre ? Qui peut comprendre ? Qui peut nous aider ?

Ceux qui nous sont les plus proches, nous croient complètement fous…

Et pourtant, il y’a une porte au loin…une porte lumineuse, majestueuse et rassurante.

On peut l’apercevoir, mais elle est loin et le chemin pour la rejoindre est parsemé de clous, de trous, de monstres, de précipices…

La rejoindre demande un énorme courage, beaucoup de sacrifices et d’accepter de grandes souffrances.

Elle est là devant nous, aurons nous le courage de briser nos chaines et de nous enfuir de nos cages ?

J’aimerais me rendormir et oublier tout ça, mais le souvenir de cette porte est gravé dans ma mémoire…..

Votre frère Abourayan